IA / AI : Les 15 compétences clés attendues des salariés face à l’Intelligence Artificielle.

Comment peut-on accompagner ses collaborateurs face à l’arrivée de l’IA dans tous les secteurs et dans tous les métiers ? Voici le résultats d’un groupe de réflexion basé à Palo Alto, Institute for the Future . C’est un rapport qui identifie 15 compétences parmi 5 thèmes dont les salariés auront besoin pour réussir dans les entreprises demain. A vous d’anticiper dans vos entreprises. Publié le 28/05/2018 par François Cousin dans Joker pour le site de l’APEC.

Les robots entrent dans la maison: l’aspirateur, le robot-cuiseur , ce qui est mieux accepté par les français. Davantage que l’intelligence artificielle , à la une de l’Express du 10 février 2016

Cinq thématiques regroupent les 15 compétences clés :

1-Assurer l’interaction hommes-machines. La collaboration homme-machine est la nouvelle force de travail. Les collaborateurs devront combiner les forces des robots/logiciels d’IA (précision, endurance, calcul, vitesse, etc.) avec les forces des humains (cognition, jugement, empathie, polyvalence, etc.) dans un environnement commun pour des objectifs d’affaires communs. L’objectif final est de créer des équipes hybrides qui génèrent de meilleurs résultats grâce à la collaboration homme-machine.

2-Le collaborateur doit être visible grâce à la gestion de sa e-réputation. Cela ne semble pas nouveau (dans le domaine de la recherche d’emploi cela presque 10 ans que l’on parle de la e-réputation). Il faut se créer son créneau, développer sa marque sur une variété de plateformes afin de pouvoir exister et sortir du lot.

3-Dans la suite de l’e-réputation, il y a la construction de sa tribu. Les réseaux sociaux professionnels et les liens sociaux qui peuvent s’y créer permettront aux collaborateurs d’atteindre un nouveau palier dans un monde hyper technologique.

4-Donner du sens aux systèmes complexes. L’agilité aura toute sa place dans les entreprises du futur. Difficile de penser uniquement descendant. Les collaborateurs et en particulier les managers se devront d’être plus créatifs et avoir la capacité de relier les points entre les différentes industries et organisations.

5-Faire face au risque et à l’imprévisibilité. Les collaborateurs les plus résilients, capables de démontrer leurs talents dans des environnements extrêmes seront privilégiés.

Le monde change, les métiers évoluent et les compétences mutent. A charge pour les services RH d’accompagner au mieux l’employabilité de ses collaborateurs.

Domoclick.com avec l’APEC

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.