1/4- 18h39.fr , Le site mis en scène par 6 joyeux créatifs pour vivre, transformer et innover chez soi.

Partager cet article...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Tumblr

Parce que les Français passent de plus en plus de temps chez eux il fallait saisir ce « temps de cerveau disponible » pour apporter du neuf.
 En moyenne 18 heures et 39 minutes par jour, week-end compris (dixit l’Insee**).
Ce chiffre fait réfléchir, non ? C’est tout l’objet de ce nouveau rendez-vous proposé par Castorama où on se penche sur les dernières tendances lifestyle / déco, la vie sociale, les innovations technologiques et sociales. Toute une équipe de joyeux créatifs à l’esprit pratique s’y plait à plaire et étonner pour nous aider à passer à l’action.Présentation de 18h39.fr parmi la série d’été Domoclick.com de quatre sujets* consacrés à la maison insolite.

Extérieur de la maison modulable inaugurée à Vitry. © Martin Dawance
Extérieur de la maison modulable inaugurée à Vitry. © Martin Dawance

Adèle Ponticelli aimerait bien habiter dans une tiny house , Lisa Hör construira un jour une cabane face à la mer .Tandis que Clémence Leleu se téleporterait bien dans une yourte en Mongolie. En attendant, elle part à la rencontre des Français et vous raconte leurs vies. Ce joyeux trio s’active à dénicher le meilleur des initiatives collaboratives et les objets les plus insolites. Vous y trouverez une flopée de bonnes idées DIY ( à faire soi-même) à expérimenter chez soi.

Marion, illustratrice chez 18h39.fr

Rencontres, interviews, conseils, venus d’ici ou d’ailleurs, inspirés de ceux qui ont gardé une âme d’enfant, des curieux, des innovateurs, des bohèmes… pour tous les habitants de la maison, même les plus petits, sans oublier les colocataires de tous poils… 18h39, c’est chaque jour un concentré d’idées et d’ingéniosité pour réveiller votre maison.
C’est inspirant, stimulant et c’est maintenant tout de suite comme dirait ma grande soeur.
Bonne lecture avant de penser aller faire son shopping bricolage !

Aurélie, illustratrice chez 18h39.fr

Trois chapitres comme trois couleurs

-Vivre,
Vous y trouverez tout pour améliorer votre quotidien. Conseils pratiques, décryptages de tendances, bribes de vie, ici et ailleurs, pour être bien chez vous. Illustré par Priscille Depinay.

-Transformer,
Construire, retaper, déménager, agrandir… Les changements de vie et l’évolution de la société sont autant d’opportunités pour adapter et optimiser son chez-soi, au gré de ses envies et besoins. Illustré par Lorraine Huriet.

-Innover,
Demain est à votre porte. Il se construit avec des matériaux étonnants et des idées surprenantes. Faites de votre maison un lieu qui fourmille d’ingéniosité : zoom sur les tendances, l’innovation, le partage et la récup. Illustré par Arthur Poitevin.

La vitrine créative de CASTORAMA, 18h39.fr
http://www.18h39.fr/

Domoclick.com
*A suivre sur Domoclick.com dans la série d’été, 4 sujets consacrés à la maison insolite.

** L’INSEE
Chacun dispose de 24 heures par jour dont la moitié est passée à dormir, manger et se préparer. Les personnes qui travaillent consacrent moins de temps aux tâches domestiques et bénéficient de quatre heures de temps libre. Les autres substituent au temps de travail du temps domestique et surtout des loisirs ; ces derniers occupent alors le quart de la journée. En moyenne, les Français passaient 16 mn à jouer ou à surfer sur Internet en 1999, ce temps a doublé en dix ans. Cette activité dépasse la lecture et la promenade et se place aujourd’hui au deuxième rang, encore loin derrière la télévision.

Le temps physiologique : dormir, manger, se laver et se préparer.

En 2010, on consacre douze heures par jour aux activités physiologiques (repas, sommeil, toilette), ce qui était déjà le cas en 1999 (tableau 1), date de la précédente enquête Emploi du temps. Les Français dorment en moyenne 8h30 par jour, mais ils dorment de moins en moins : – 10 minutes entre 1986 et 1999 puis – 13 minutes entre 1999 et 2010. Les Français consacrent à leur toilette 14 minutes de plus qu’en 1999, soit un total d’une heure par jour, qu’ils soient actifs ou retraités. Le temps consacré aux repas est d’un peu plus de deux heures par jour. Par rapport à 1999, les retraités restent à table 10 minutes de plus par jour, alors que les personnes qui travaillent ont raccourci leur temps du repas de 5 minutes.

Temps libre : la moitié est passée devant un écran.

Le temps libre est le temps qui n’est consacré ni aux besoins physiologiques ni au travail ni aux tâches domestiques ni au transport. Il est de 4h58 en 2010, soit 7 minutes de plus qu’en 1999. La télévision reste de loin le principal loisir des Français, qui la regardent deux heures par jour en moyenne, comme en 1999. Les femmes au foyer la regardent plus qu’en 1999 (19 minutes de plus), les étudiants, moins (une demi-heure de moins).Les Français passent en moyenne 2h30 par jour devant un écran pour des raisons non professionnelles, que ce soit l’activité principale ou non. Si le temps passé devant la télé croît avec l’âge, ce n’est pas le cas du temps passé devant un écran. En effet, les plus jeunes passent plus d’une heure par jour en moyenne devant un écran d’ordinateur, tandis que les plus de 50 ans ne lui accordent que 20 minutes

Les femmes font moins le ménage, les hommes pas plus !!

Le temps domestique quotidien, resté stable chez les hommes, a diminué chez les femmes, en particulier chez celles qui n’ont pas d’emploi (une demi-heure de moins par jour depuis 1999). Cette évolution confirme et prolonge la baisse observée entre 1986 et 1999. L’écart entre les hommes et les femmes s’est donc réduit, mais demeure : il est d’une heure et demie par jour.
Les femmes passent moins de temps dans la cuisine (- 10 minutes depuis 1999) et les hommes pas plus. La consommation de produits transformés a fortement augmenté au détriment des produits qui demandent plus de temps de préparation. Parallèlement, le recours à la livraison de plats cuisinés a augmenté de 7 points et concerne 16 % des ménages. Ensuite, le temps de courses a diminué de 9 minutes entre 1999 et 2010, mais le taux de recours à la livraison à domicile n’a augmenté que de 2 points à 11 % de la population et le taux de recours aux courses par Internet est inférieur à 1 %.

Le temps professionnel : travail et transports.

Le temps de travail (y compris le temps consacré aux activités professionnelles en dehors du lieu de travail) ramené à l’ensemble de la population a diminué en moyenne de 11 minutes par jour pour les hommes et est resté stable pour les femmes. Les évolutions sont les mêmes lorsque l’on s’intéresse seulement à la population d’âge actif, entre 15 et 65 ans. Deux facteurs influent sur les temps de travail moyens : la proportion de la population qui a un emploi et la durée effective du travail de ces personnes. Or, le taux d’emploi des hommes de 15 à 65 ans n’a que peu varié alors qu’il est passé de 51,4 % en 1998 à 56,6 % en 2010 pour les femmes. Calculée sur la population ayant un emploi, la durée effective de travail a diminué de 20 minutes par jour pour les hommes comme pour les femmes (tableau 2). Cette évolution s’explique en particulier par les politiques de réduction du temps de travail mises en place en 1998 et 2000.

Les hommes ayant un emploi travaillent en moyenne 37h15 par semaine, tandis que les femmes travaillent 29h05. Cette différence s’explique par la nature des emplois : les femmes sont plus souvent employées et plus souvent à temps partiel que les hommes. Les durées hebdomadaires sont, ici, une moyenne annuelle et tiennent compte des semaines de vacances ; de ce fait, la durée hebdomadaire d’un temps complet peut être inférieure à 35 heures. Les cadres et les professions libérales ont les horaires les plus lourds avec, en moyenne, 35h52 par semaine. Viennent ensuite les ouvriers (33h05), les professions intermédiaires (31h24), puis les employés (30h25).

Le temps de travail quotidien des indépendants a diminué d’une heure. Cela s’explique en partie par les jours de congés pris (en moyenne 5 jours de vacances en plus). De plus, les conditions conjoncturelles ont pu affecter leur activité en 2010 et occasionner une diminution de leur temps de travail. Malgré cette forte baisse, les indépendants continuent de travailler sensiblement plus longtemps que les salariés, l’écart hebdomadaire est de 10 heures 30 (14 heures 30 en 1999).

Le temps gagné sur le travail ne s’est pas intégralement reporté sur des activités extra-professionnelles. En effet, pour les personnes ayant un emploi, les trajets domicile-travail en ont consommé une partie : 7 minutes en moyenne depuis 1999.

http://www.insee.fr/fr/themes/document.asp?ref_id=ip1377

Partager cet article...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *