Devis de rénovation: Comment apprécier un devis d’un artisan RGE ou d’un professionnel qualifié pour prendre la décision la plus pertinente ?

La plate-forme Domoclick.pro vous propose ici une check-list en forme de mode d’emploi selon la nouvelle loi*. La réalité est aussi claire que mal connue. Tous les propriétaires privés et les co-propriétaires vous le diront : Une rénovation globale réussie ou des travaux ponctuels de qualité dépendent à 80% de sa mise en œuvre. Et de la conformité de son exécution par des artisans qualifiés RGE ou non.D’où l’importance de cette check-list afin de vous aider à exprimer votre demande de devis avant visite des lieux puis de bien décider le devis le plus pertinent qui n’est pas forcément celui le moins cher.

1/ Bien exprimer votre demande de devis de travaux,
2/ Bien apprécier le contenu chiffré des devis pour comparer
3/ Bien choisir l’entreprise de mise en œuvre, désormais plus aisé avec le signe de qualification RGE : Reconnu Garant de l’Environnement. Comme le dit un dicton « Trompe moi sur le prix mais ne me trompe pas sur ton travail ». Et si enfin on conciliait les deux !!

1/ Bien exprimer votre demande de travaux pour identifier exactement quels travaux réaliser :

Commençons par le début : Soit vous savez précisément quels travaux réaliser ce qui n’est jamais évident, et vous faites une consultation pour avoir des devis (Ex : avec domoclick.pro). Soit vous n’êtes pas certain des priorités ni de l’ampleur du chantier, auquel cas, un bilan thermique est la meilleure recommandation. Ce Carnet de santé de votre maison identifie quels travaux effectuer en priorité (et ceux à ne pas faire) et permet de « voir » les économies du sol aux toitures et quel corps d’état (métier) faire intervenir (tableau ci-dessous).

Ainsi, vous obtiendrez le bonus d’une garantie de résultats chiffrés, exprimés en kWh/m2/an, en €euros et en gain de note énergétique DPE*. Pour réaliser ce bilan adressez-vous à un bureau d’études ou à un cabinet d’architecte équipé (par l’annuaire Domoclick.pro). Un bon retour sur investissement , à la rentabilité assurée !

2/ Bien apprécier le contenu chiffré de vos devis pour comparer , un vrai contrat :

*Face aux abus des « dépanneurs » à domicile et une étude de la DGCCRF**, un arrêté publié dès janvier 2017 contraint les artisans intervenant à domicile de communiquer et publier leurs prestations et leurs tarifs

Pour mieux comparer, faites réaliser au moins trois devis. La plupart des informations légales identifiant l’entreprise doivent être mentionnés sur votre devis. C’est essentiel ! Avant de signer , veillez donc à vérifier les 7 informations suivantes :

1.La raison sociale de l’entreprise (SARL, SAS, Coopérative, EURL d’artisans…) et l’adresse du siège en France et Dom-Tom,
2.La date et la durée de validité,
3.Les prix hors taxes et TTC (les aides publiques déterminent les taux de TVA réduite à 5,5 ou 10%),
4.Les limitations de la responsabilité contractuelle avec Attestation d’assurance et les Conditions particulières de vente,
5.Si le montant estimé des travaux dépasse 150€ TTC , vous devez être informé de toutes les conditions de paiement de ces travaux (taux horaire main d’oeuvre TTC, décompte du temps passé, prix TTC des prestations forfaitaires, frais de déplacement, coût ou gratuité du devis).
6.Au delà de 500€ TTC : Fixez les délais d’exécution et à la réception du chantier, évitez de payer l’intégralité des travaux avant qu’ils soient terminés et vérifiés conformes.
7.Pour comparer les offres, les professionnels sont tenus d’afficher les tarifs facilement consultables, soit figurer sur un document tel que le devis conformément à la réglementation*** de Janvier 2017

3/ Bien choisir l’entreprise de mise en œuvre,

La priorité de chacun(e) est de savoir à qui on a affaire, alors que l’urgence vous presse autant que le contrôle de votre budget. C’est pourquoi demander au moins 3 devis en consultant plusieurs professionnels est une bonne approche. Elle permet déjà de savoir celui qui est le plus réactif , donc celui qui est le plus capable de gérer son planning de chantiers.

Les Attestations, certifications et qualifications sont là pour guider votre confiance dont la plus reconnue : la RGE , institué dès la loi Grenelle, actualisé par la loi de la Transition Energétique en 2015. Une entreprise ou un artisan RGE font l’objet d’un contrôle par un organisme indépendant , lui-même accrédité par la COFRAC, ce qui atteste de sa compétence.

Autres moyens objectifs de faire confiance, demander simplement certains documents:
⁃ Assurance française qui couvre la responsabilité civile et la décennale (convention CRAC),
⁃ Formation des Compagnons du tour de France, Meilleur Ouvrier de France,
⁃ Demander à voir une ou deux références de chantiers réalisés (photos ou témoignages du maître d’ouvrage).
⁃ Enregistré au Registre des Métiers, enregistré au RCS (Registre Commerciaux des Sociétés), Détenteur d’un contrat d’assurance de responsabilité civile professionnel.

*** A partir du 1er avril 2017 :
Affichage obligatoire des TARIFS et PRESTATIONS pour les professionnels intervenant à domicile .

Face aux abus des « dépanneurs » à domicile et une étude de la DGCCRF**, un arrêté publié dès janvier 2017 contraint les artisans intervenant à domicile de communiquer et publier leurs prestations et leurs tarifs sur leur site internet. Et d’afficher de manière lisible sur le devis, le ou les TAUX HORAIRE TTC de main-d’oeuvre, les PRIX FORFAITAIRES (prix au mètre linéaire ou au M2) et les FRAIS DE DEPLACEMENTS s’il y en a. Sont concernés :

TRAVAUX ET METIERS CONCERNES RGE
• Maçonnerie,
• Génie climatique dont les énergies renouvelables,
• Fumisterie
• Menuiserie,
• Couverture / toiture
• Etanchéité et contrôle d’étanchéité
• Plâtrerie et plaquiste,
• Revêtement de murs et de sols en tous matériaux.

METIERS CONCERNES NON-RGE :
• Electricité,
• Ramonage,
• Serrurerie,
• Plomberie et sanitaires,
• Peinture,
• Vitrerie,
• Miroiterie,
• Evacuation des eaux pluviales,
• Débouchage des canalisations,
• Curage des eaux usées,
• Entretien, réparation des alarmes et de télésurveillance.

* DPE : Diagnostic de Performance Energétique.
** DGCCRF : Direction générale de la concurrence , de la consommation et de la répression des fraudes.

Rédaction par Domoclick.pro
avec les textes législatifs en vigueur depuis mars 2017
www.domoclick.pro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.