Le Bâtiment responsable, Tome 2 vient de paraître: Un bâtiment responsable doit être bas-carbone et augmenté. Explications et dossier !!

L’objectif affirmé par l’accord de Paris en 2015 est de limiter à 2°C le réchauffement climatique. Pour y arriver il va falloir à la fois réduire drastiquement nos émissions de gaz à effet de serre mais également augmenter notre capacité à stocker le carbone que nous avons émis. Alors que les chiffres d’émissions carbone de 2017 en France ne sont pas dans cette ligne,il faudrait donc arriver d’ici la seconde moitié du siècle à ne pas émettre plus de gaz à effet de serre que nous ne sommes capables d’en absorber. C’est ce qu’on appelle la neutralité carbone. Cette neutralité fixée comme objectif par l’accord de Paris est reprise comme un des objectifs dans le plan climat du gouvernement pour l’horizon 2050.
 Et que les autres états signataire doivent respecter !

Aujourd’hui un français émet en moyenne 11 tonnes d’équivalent CO2 par an et la forêt française qui absorbe et stocke environ 1 tonne d’équivalent CO2 par an et par français. Le stockage dans la forêt qui est un des rares réservoirs sur lequel l’homme sait agir correspond donc à environ un peu moins de 10% des émissions et nous sommes donc très loin de cette neutralité carbone.

Pour ce qui est des bâtiments, la prise de conscience de leur impact sur le changement climatique est récente. La note prospective du groupe RBR du plan bâtiment en 2015[2] suivie par la sortie début 2016 du label Bâtiment Bas Carbone puis le lancement de l’expérimentation E+C- fin 2016 ont marqué une mise en mouvement collective vers des bâtiments bas carbone. Et le mouvement s’accélère chacun cherchant aujourd’hui dans son métier les leviers d’action pour aller vers le bas carbone.



La notion de neutralité carbone, fixe un cap encore plus ambitieux. Elle nous conduit à réfléchir à ce que pourraient être des bâtiments non plus bas carbone, mais neutres en carbone. Pouvons-nous imaginer au niveau des bâtiments des solutions à la fois pour réduire nos émissions mais aussi pour stocker sur le long terme les gaz à effet de serre ?


Pour commencer à penser ces bâtiments neutres en carbone et à les rendre accessibles, la conviction est qu’il nous faut changer de lunettes et faire évoluer les indicateurs de performance que nous utilisons. Décrire comment nous pourrions faire évoluer ces indicateurs est un des objets de cet article.

Le BEPOS, bâtiment à énergie positive réveille nombre d’énergies. La vision d’Alain Maugard est celle d’un pionnier et d’un précurseur car il a intégré le BEPOS comme une avancée technique et sociétale au bénéfice de la ville et de l’individu.

Qui aurait cru que la modification d’une réglementation thermique nous entraîne vers un changement de paradigme, une prise de conscience environnementale, et de nouveaux modes de vie. Il faut pour s’en convaincre et saisir toute l’énergie positive dudit Bepos, lire cet ouvrage d’Alain Maugard « Le Bepos pour tous » !

A la manière d’un altruiste, l’auteur nous engage à partager gratuitement cet ouvrage « e-book » le plus possible auprès de tous les acteurs de la construction, ceux qui œuvrent pour le BEPOS, maîtres d’ouvrage, architectes et bureaux d’études, économistes, entrepreneurs, bureaux de contrôle, industriels et fabricants, installateurs et mainteneurs. Ainsi que tous les décideurs publics et privés qui veulent construire l’avenir dès maintenant.

Cette édition du tome 1 nous conduit ainsi à l’adhésion de la cause énergétique et environnementale, qui inévitablement impacte sur nos modes de vie et comportements responsables. C’est tout l’enjeu du tome 2 à venir sur le « Bâtiment Responsable ».

Disponible GRATUITEMENT en libre téléchargement en vous connectant.

Extrait de la préface

Le BEPOS, bâtiment à énergie positive, est issu d’une histoire passionnante. Il a été imaginé dès 2005 dans un article Futurible, repris et admis dès la loi Grenelle de 2009, et il fait partie intégrante désormais de la loi sur la transition énergétique pour la croissance verte. C’est l’histoire incroyable d’un bâtiment qui produit de l’énergie, c’est-à-dire une utopie à l’époque, qui devient aujourd’hui une réalité …

L’auteur Alain Maugard

Polytechnicien et Ingénieur des Ponts et Chaussées, Alain Maugard a occupé des fonctions de direction au ministère de l’équipement et de la construction.
Il a dirigé l’EPAD (établissement public pour l’aménagement de la région et de la défense) et a été Président du Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB).
Il est actuellement président de QUALIBAT.

Pour tout renseignement

L’auteur : Alain Maugard – Président de Qualibat – tél 01 47 04 99 00
L’éditeur : Philippe NUNES, directeur général – tél +377 93 30 42 37

… Pour lire la suite, téléchargez gratuitement l’ouvrage !

https://media.xpair.com/redac/sesolis_maugard/batiment-responsable-batiment-augmente-maugard.pdf

Source :
https://www.xpair.com/

Domoclick.com
https://media.xpair.com/redac/sesolis_maugard/batiment-responsable-batiment-augmente-maugard.pdf

Domoclick.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.