Rentrée 2013: C’est maintenant qu’il faut acheter, emprunter et déménager.

Les bons signes indicateurs sont là: le marché des prêts immobiliers redémarre enfin après une chute des demandes. Au deuxième trimestre le marché total a bondi de 35% après une baisse au 1er trimestre et une chute de 26% l’année 2012. Voilà un constat sur les volumes mais quand il s’agit de prendre des décisions personnelles : A savoir, acheter maintenant un logement ou attendre ? La réponse est pour beaucoup dans le niveau des taux d’intérêts , encore très bas alors qu’un frémissement se précise à la hausse. Conclusion, si vous avez un apport et un projet; achetez tout de suite. Toutes les unes de la presse le laissent penser en cette fin Aout: L’Express, Le Nouvel observateur et Capital. Précisions du groupe l’Expansion et rappel sur la nouvelle réglementation dans le cas d’une vente d’une résidence secondaire : comment profiter de la baisse d’imposition sur les plus-values

Laurent Vimont, président de Century 21, fait son show au printemps dernier. Tous les six mois, ce patron d’un des principaux réseaux d’agences immobilières de France détaille devant un parterre de journalistes les dernières tendances du marché de l’immobilier.

Sur les douze derniers mois, les prix de la pierre affichent une baisse de 2,6 %, mais le marché semble s’être stabilisé depuis le printemps au niveau national. « A Paris, le nombre d’opérations a même progressé de 4 % sur les trois derniers mois, et le montant moyen des transactions a atteint un nouveau sommet à près de 402 106 euros.

+133 %: C’est la hausse, enregistrée depuis 2000, du prix d’un logement à Paris, rapporté au revenu annuel d’un ménage.

Dans la foulée de Century 21, les réseaux Guy Hoquet et Laforêt Immobilier publient à leur tour leurs propres bilans de santé du marché. A quelques points de pourcentage près, leurs conclusions sont identiques : dormez tranquilles, chers propriétaires, point de krach immobilier en vue…

Il faut dire que le marché de l’immobilier français est en acier trempé. Ni la stagnation de l’économie française depuis bientôt dix-huit mois, ni la poussée du chômage à des niveaux record, ni le rabotage des cadeaux fiscaux, ni la chute des transactions (- 25 % en 2012), ni, enfin, l’effondrement des mises en chantier de logements (- 18 % l’an passé) n’auront réussi à faire dévisser les prix de la pierre. Evidemment, la chute des taux d’intérêt d’emprunt à des niveaux historiquement bas au printemps a redonné un peu de pouvoir d’achat à des ménages groggy, dernier shoot d’un marché drogué à l’argent facile.

Vente d’une résidence secondaire : comment profiter de la baisse d’imposition sur les plus-values

Par Jean-François Filliatre pour VotreArgent.fr, publié le 28/08/2013

A partir du 1er septembre, vous bénéficierez d’un abattement sur les plus-values immobilières, différencié entre la taxe au titre de l’impôt et celle au titre des prélèvements sociaux. Détails avec Jean-François Filliatre.

La suite à lire sur http://votreargent.lexpress.fr/impots/comment-profiter-de-la-baisse-d-imposition-sur-les-plus-values-realisees-lors-de-la-vente-d-une-residence-secondaire_333513.html#XvLw9IWheEfOFW0h.99

Domoclick.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.