Artisans, entrepreneurs et citoyen(ne)s : participez à la consultation publique sur l’intelligence artificielle (IA) jusqu’au 6 janvier.

Partager cet article...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Tumblr

Puisqu’on n’échappera pas à l’intelligence artificielle autant s’en emparer et exprimer ce que chacun(e) souhaite ou ne souhaite pas qu’elle fasse ! Et faisons mentir le Dr Laurent Alexandre qui déclarait en novembre dernier dans Les Echos « L’Europe a complétement perdu la bataille de l’IA ». En charge d’une mission sur l’intelligence artificielle, le député LREM et mathématicien Cédric Villani a rendu son rapport le 29 novembre à Mounir Mahjoubi, le secrétaire d’Etat au Numérique. L’occasion de présenter la « plateforme collaborative » sur l’IA. La consultation publique est destinée à recueillir nos idées et opinions des citoyens sur l’IA jusqu’au 6 janvier et aboutira à un rapport final remis fin janvier.

Cédric Villani aux côtés d’Emmanuel Macron

<iframe width= »560″ height= »315″ src= »https://www.youtube.com/embed/7Bzg6v7hZRI » frameborder= »0″ gesture= »media » allow= »encrypted-media » allowfullscreen></iframe>

Vidéo : Cédric Villani – Consultation sur l’IA sur Parlement & Citoyens

« Depuis son lancement, notre mission suscite une véritable effervescence » écrit Cédric Villani. Outre les 250 personnes auditionnées depuis septembre, le député rapporte recevoir « des dizaines de sollicitations » d’entreprises, d’experts et de simples citoyens. « C’est pourquoi j’ai souhaité que puisse s’ouvrir une consultation permettant à l’ensemble des acteurs et des citoyens de contribuer à l’élaboration de cette stratégie ambitieuse, sur un enjeu qui nous concerne tous. »

En septembre dernier, le Premier ministre m’a chargé d’une mission importante sur l’IA : proposer une stratégie visant à repositionner la France et l’Europe au premier plan de ces transformations et en saisir les opportunités. Pour mener à bien cette mission, je dispose du précieux appui de Marc Schoenauer, directeur de recherche et expert de l’IA à l’INRIA, et du secrétariat général du Conseil national du numérique — Yann Bonnet, secrétaire général, Charly Berthet, Anne-Charlotte Cornut et François Levin — renforcé de Bertrand Rondepierre, ingénieur de l’armement.

Notre mission consiste à décliner une vision française et européenne du développement de l’IA. Une vision qui capitalise sur nos atouts ; qui soit soutenable — du point de vue de l’écologie, de l’emploi jusqu’à la dignité de la personne humaine — et respectueuse du droit des individus. Il s’agit également d’éviter que le développement de l’IA s’accompagne d’un accroissement des inégalités et qu’il obère notre capacité à déterminer collectivement sa trajectoire. Il s’agit, enfin, de porter ces enjeux sur la place publique, de sensibiliser et de préparer l’opinion à ces transformations majeures. Le programme est vaste et le temps limité : le rapport final est attendu pour fin janvier.

Cédric Villani avec le député Mélenchon

Depuis son lancement, notre mission suscite une véritable effervescence, qui témoigne de l’importance du sujet : chaque jour, nous recevons des dizaines de sollicitations, provenant d’experts du sujet, d’entreprises ou de simples citoyens. En deux mois, nous avons auditionné près de 250 personnes et le temps manque pour recueillir un maximum d’expertises et de visions du sujet.

C’est pourquoi j’ai souhaité que puisse s’ouvrir une consultation permettant à l’ensemble des acteurs et des citoyens de contribuer à l’élaboration de cette stratégie ambitieuse, sur un enjeu qui nous concerne tous. Nous vous invitons à réagir sur nos premières pistes de réflexion, pour nous aider à les nourrir, les préciser, les critiquer ou en proposer de nouvelles.

Cette consultation durera du 6 décembre au 6 janvier 2018. Participez ! Elle est ouverte à tous et nous vous attendons nombreux. Cette consultation est structurée en 7 sous-thèmes:

-Construire une politique de données adaptée aux enjeux de l’IA

-Un écosystème pour une recherche agile et diffusante

-Etablir un cadre de confiance éthique et de confiance pour le développement de l’IA

-Anticiper et maîtriser les impacts de l’IA sur le travail et l’emploi

-L’IA au service d’une économie soutenable et écologique

-Impulser une dynamique forte et catalyser des opportunités sur des secteurs clés

-Mettre en place un terreau général favorable au développement de l’IA

https://parlement-et-citoyens.fr/blog/lancement-d-une-consultation-publique-sur-l-intelligence-artificielle-par-cedric-villani-participez-jusqu-au-6-janvier

 

Domoclick.com

Partager cet article...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Tumblr

2 Comments

  1. Intéressante Enquête dans un supplément du Monde: au cœur de l’intelligence artificielle, ses promesses et ses périls. L’être humain est-il menacé par la technologie ? La machine risque-t-elle de le dominer ? Notre dossier spécial pour faire le tri entre fantasmes et réalité

    En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/pixels/article/2017/12/30/l-intelligence-artificielle-ses-promesses-et-ses-perils_5236008_4408996.html#oxCKCG8cM60tCjCV.99

  2. Très intéressant, je vais me renseigner pour y aller, j’ai un avis sur l’intelligence artificielle donc ça me permettra d’en savoir et de l’enrichir. Je suis dans la conception de voiture télécommandée électrique, il y a des machines qui conçoivent quelques assemblage et il n’y a pas de perte d’emploi si le patron accepte de former ses employés à la réparation des machines que l’on utilise

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *