CES 2019: La lampe Aladin, créée par Domalys se fait une place sous les projecteurs parmi les Awards du salon Américain de l’électronique.

Aujourd’hui se tient à Paris la 3ème édition du BIG BANG SANTE***, une conférence sur les grands enjeux de la santé à domicile et sur les technologies numérique du maintien à domicile. Joli terrain pour parler de la lampe Aladin qui éblouit déjà les Américains. Mais la PME Domalys est déjà ailleurs, bien plus loin. Elle vient de recruter son premier représentant aux USA et elle recevra un Award de l’innovation au fameux salon de l’électronique , le CES à Las Vegas, dès janvier 2019. Présentation de Centre Presse*.

Les deux fondateurs et directeurs associés de Domalys: Maximilien Petitgenêt et Arnaud Brillaud. Une PME, Domalys, installée à Fontaine-le-Comte, a été retenue dans la catégorie « smart home » (foyer connecté) pour sa lampe intelligente baptisée « Aladin », commercialisée depuis le début de cette année. En particulier par Arkéa (Crédit Mutuel) qui propose Aladin depuis septembre dans le cadre de ses contrats de téléassistance, accompagné de deux options conçues par Domalys.

Le CES (Consumer electronics show) de Las Vegas, c’est la Mecque de l’innovation technologie en électronique. Autant dire qu’Américains, Chinois ou Japonais s’y bousculent, notamment pour essayer de décrocher un des précieux Awards alloués aux inventions les plus originales. Or début janvier 2019, un petit Français se glissera dans le palmarès. Une PME, Domalys, installée à Fontaine-le-Comte, a été retenue dans la catégorie « smart home » (foyer connecté) pour sa lampe intelligente baptisée « Aladin », commercialisée depuis le début de cette année, d’abord auprès des maisons de retraite médicalisées et désormais auprès de particuliers. Une lampe réalisée dans les ateliers de Metaleo à l’Isle-Jourdain, la maison mère de Domalys, et par des PME amies.

« Une lampe magique avec un génie à l’intérieur »

L’idée d’Aladin est simple, même si sa mise en oeuvre ne l’est pas: des lampes « communicantes » (généralement trois, une par pièce) sont installées dans le logement d’une personne âgée. Lorsque celle-ci se lève, la lampe s’allume. Basique. Plus intéressant: si la lampe détecte quelque chose d’anormal, une chute par exemple, elle alerte immédiatement la personne qui suit la personne âgée: infirmière de l’EHPAD; membre de la famille, aidant, service de télésurveillance… « Une lampe magique, avec un génie à l’intérieur », souligne Maximilien Petitgenêt pour définir cette invention qui apprend avec le temps les habitudes de son utilisateur. Aladin peut ainsi donner l’alerte si les nuits de l’utilisateur deviennent anormalement agitées, s’il se lève trop souvent la nuit… « Ce qui a séduit les membres du jury des Awards, explique Maximilien Petitgenêt, c’est le côté universel d’Aladin. Beaucoup des innovations qui sont proposées aux Awards du CES sont des gadgets. Là, on a un produit qui sauve des vies. »

Après moins d’un an de mise sur le marché ( en octobre 2017), Aladin marche déjà très fort sur le marché français. Nombre d’EHPAD l’ont adopté, un partenariat vient d’être passé avec « Habitat de la Vienne ». Cette société d’HLM a souhaité équiper les logements de ses locataires seniors volontaires pour mesurer au plus près l’efficacité de la lampe. Deux grandes fédérations d’associations d’aide à domicile (ADMR, UNA) ont déjà signé un partenariat avec Domalys. Arkéa (Crédit Mutuel) propose Aladin depuis septembre dans le cadre de ses contrats de téléassistance, accompagné de deux options conçues par Domalys: un système de caméra et d’écran Skype qu’Aladin peut déclencher automatiquement en cas de besoin, et un bracelet GPS avec appel d’alerte pour les seniors qui s’éloignent de leur domicile.

Ce démarrage fulgurant a donné des ailes aux dirigeants de Domalys qui, désormais regardent à l’étranger. Leur première cible: les États-Unis, où ils viennent de recruter un représentant basé à Boston. « Les USA sont un gros marché, explique Arnaud Brillaud. Ils sont plus axés qu’en Europe sur la prévention et ils sont plus ouverts aux objets connectés. » Ce d’autant plus que dans les maisons de retraite d’outre-Atlantique le moindre incident se traduit une fois sur deux par une action en justice! Aladin représente dès à présent 40% du chiffre d’affaires de Domalys: une part appelée à croître même si l’entreprise de Fontaine continue à développer ses autres produits destinés au confort des personnes âgées autonomes ou en maison de retraite.

Selon les données EPAC, en 2010, 85 % des recours aux urgences pour accident de la vie courante chez les 65 ans et plus étaient dus à une chute.
Cette proportion augmentait avec l’âge : 71 % de 65 à 69 ans, 78 % de 70 à 74 ans, 85 % de 80 à 84ans,93% de 85 à 89ans,95% à 90 ans et plus. Selon les données issues des certificats de décès, en 2013, en France métropolitaine, 9 334 personnes de plus de 65 ans sont décédées suite à une chute accidentelle.**
L’insécurisation est d’une part un problème rencontré par les personnes devenant dépendantes, mais également une problématique pour les proches et aidants à domicile ou en EHPAD, inquiets à l’idée de laisser leur proche exposé à des difficultés d’autonomie.

Il existe de 8,5 à 11 millions d’aidants en France selon des critères différents. Il s’agit dans la plupart des cas d’un enfant ou d’un membre de la famille, mais plus largement aussi un voisin ou un aidant professionnel. Ces personnes souffrent souvent de la place que prend la perte de l’autonomie de leur proche, dans leur vie quotidienne.
Des solutions existent déjà aujourd’hui en matière d’aide à domicile, de téléassistance, de mobiliers adaptés au domicile de la personne dépendante vivant seule… pourtant, la chute reste une des causes d’insécurité majeures.
** Bulletin épidémiologique hebdomadaire du 11 juillet 2017

* Domoclick.com avec Vincent Buche pour Centre Presse:
https://www.centre-presse.fr/

DOMALYS: Les deux fondateurs et directeurs associés de Domalys: Maximilien Petitgenêt et Arnaud Brillaud.

*** la 3ème édition du BIG BANG SANTE:
@BigBangFigaro

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.