Climat et canicule: Les 4 conseils pour supporter les 28 à 38°C et se rafraichir, sans climatisation.

Face aux 28 à 38°C qui sévissent dans 40 à 60 départements en vigilance orange canicule depuis une semaine, tout le monde a sa petite idée. Avec ou sans climatisation. Voici 4 solutions, de la plus simple à mettre dans la poche à la plus durable en rénovant sa maison autrement. Sachant qu’en réalité et selon les experts, la clim est une bombe à retardement pour la planète*. Et pour les plus impatients qui ont trop chaud pour attendre, téléchargez l’appli Extrema Paris pour repérer les endroits frais à Paris***. A vos avis !

Le mensuel Vogue, été 2018

Même si le taux d’équipement des particuliers en climatisation reste modeste, autour de 4 % selon l’agence de l’environnement, la ruée vers l’air frais se voit désormais sur la facture énergétique du pays. Selon une étude du cabinet SIA Partners, publiée le 2 août, c’est l’équivalent d’une demi-tranche nucléaire que consomme la France pour chaque degré supplémentaire au-dessus de 25 °C, en ce moment.

Les 4 conseils pour supporter les 28 à 38°C sans clim.

1/ Brassez de l’air avec un ventilateur:

Peu gourmands en électricité et assez mobile pour les placer et les déplacer où bon vous semble dans la maison. Comparativement aux climatiseurs, super-énergivores. Les climatiseurs sont de gros consommateurs et devraient être utilisés avec parcimonie rappel l’Association Que Choisir**. Un appareil d’une puissance réfrigérante de 2 500 W (pour une pièce de 25 m2 environ) coûte, en électricité, environ 16 centimes d’euro par heure d’utilisation, soit près de 4 € par jour en fonctionnement continu. À titre de comparaison, un réfrigérateur combiné récent consomme en moyenne 15 centimes par jour d’électricité. Ne cherchez pas à avoir froid à tout prix. Un réglage de votre climatiseur 7 °C en dessous de la température extérieure est suffisant pour votre confort. Vous consommerez moins d’électricité et votre appareil fera moins de bruit.

2/ Reposez-vous, pas d’efforts excessifs:

3/ Trouvez un brumisateur portatif ou public:

4/ Rénovez en privilégiant l’isolation ext/int: L’avis de l’ingénieur thermicien Olivier SIDLER (Le Parisien du 7 aout 2018)

Les bâtiments d’aujourd’hui sont-ils adaptés aux fortes chaleurs ?
-O.SIDLER. Non. La plupart des architectes en France ont une culture de la grande baie vitrée, ce qui, en matière d’énergie, est une ruine. On ne peut plus gaspiller ainsi en comptant sur la climatisation pour rafraîchir des pièces surchauffées par une trop grande exposition à la lumière. Il faut changer nos habitudes de construction, avec le souci de réduire les besoins en rafraîchissement. C’est ce que proposent déjà certains bâtiments innovants à basse consommation.
-Sont-ils aussi efficaces pour protéger de la chaleur en été que du froid en hiver ?
-OS: C’est toute la difficulté des bâtiments très bien isolés : ils gardent la chaleur en hiver mais ont une faiblesse en été car il est aussi plus difficile d’y faire entrer la fraîcheur. Or, tous les appareils électriques qu’on utilise dans un logement, à commencer par l’éclairage, réchauffent l’air ambiant jusqu’à deux degrés. Si l’on ne peut pas bien faire circuler l’air, cela provoque des surchauffes.
Comment lutter contre la canicule dans les maisons, alors ?
– OS: En construisant de façon plus raisonnée des espaces bien isolés, doublés de protections solaires efficaces à l’extérieur des murs, et des matériaux lourds à l’intérieur qui conservent la fraîcheur, comme les grosses pierres dans les vieilles bâtisses. Il faut aussi que les habitants adoptent les bons comportements.

Pénurie de ventilateurs à Paris

Alors que le mercure tutoyait les 40 degrés mardi 7 aout dans la capitale, les derniers Parisiens à ne pas être équipés d’un ventilateur dans leur appartement peinent à trouver leur bonheur : les rayons des magasins ont été dévalisés la semaine dernière. Chez Darty, le rayon prévu à cet effet est désespérément vide. « Il ne vous reste plus rien ? », s’étonne un client auprès d’un vendeur aussi désolé que lui.  Dans trois magasins de la capitale (Montparnasse, les Halles, ou Madeleine), il ne restait en début de semaine que les modèles Dyson – dont les prix oscillent entre 150 et 500 euros – et des systèmes de climatisation ! Impossible de trouver un modèle de poche ou à un prix moins onéreux. (Le Figaro du 7 aout 2018)

Recommandations en cas de fortes chaleurs, les outils de communication ainsi que les actions et les mesures mises en place par le ministère de la santé :

http://solidarites-sante.gouv.fr/sante-et-environnement/risques-climatiques/canicule

** QUE CHOISIR:
https://www.quechoisir.org/actualite-ventilateurs-et-cubes-rafraichisseurs-prise-en-main-n57389/
Approfondir le sujet CLIMAT:

« * Terre étuve »: le scénario catastrophe du réchauffement climatique, publié par l’Express:

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/environnement/terre-etuve-le-scenario-catastrophe-du-rechauffement_2029747.html

*Après 2050, on pourra arriver à 55°C en France , Interview de Jean JOUZEL dans Le Monde du 28 juillet 2018:
https://www.lemonde.fr/

*** »Extrema Paris » permet de repérer ces îlots parmi un millier d’adresses proposées en temps réel, accessibles le jour ou la nuit, tout comme elle renseigne sur les secteurs les plus touchés par la chaleur:
https://play.google.com/store/apps/details?id=com.phonegap.extremaparis&hl=fr_US

Domoclick.com avec Le Parisien :

http://www.leparisien.fr/societe/la-clim-notre-meilleure-ennemie-06-08-2018-7845282.php

2 Comments

  1. De très bon conseils que j’efforce également de faire partager à mes clients qui possèdent des animaux. Il ne faut surtout pas oublier qu’un chat et/ou un chien souffre de la canicule.
    Cdlt, Denis

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.