Création d’entreprises: Granjon et Niel donnent l’exemple et de l’argent à la création de 1000startups.

Mauvaise nouvelle: le magazine mensuel L’ENTREPRISE disparait en version papier. Bonnes nouvelles: le mensuel MANAGEMENT d’octobre est encore en kiosque** (oct 2013) avec l’inimaginable JAG (Jacques Antoine Granjon) en couverture pour illustrer « Comment Réussir dans le numérique en France ». Au menu, tout ce qu’il faut savoir pour créer et développer sa start-up avec succès et d’autres vertus que le culot et la « love-money », 4 ou 5 entrepreneurs français chercheurs d’or de la Silicon Valley et une interview , comme on l’aime de Mister JAG. Le PDG de Vente-Privée qui a lancé son entreprise aux Etats-Unis et n’a pas peur des clichés  » Aujourd’hui, on peut percer dans le numérique sans être un geek » répète-t-il à tous ceux et celles qui ont la foi en leurs idées. Comme Xavier Niel, le fondateur de FREE est l’initiateur, avec la ministre Fleur PELERIN, du plus grand incubateur numérique du monde: Nouveau chantier qui devrait accueillir à partir de 2016 les jeunes sociétés prometteuses du secteur dans l’imposante Halle Freyssinet.

L’environnement fiscal français « favorable » à la création d’entreprise selon Xavier Niel

Autres bonnes nouvelles: Le fondateur d’Iliad (Free), Xavier Niel, a affirmé que la perception de la fiscalité française par les apprentis entrepreneurs paraissait « délirante », alors que l’environnement fiscal réel en France est « favorable » à la création d’entreprise.
Ce n’est pas l’image que vous en avez, mais l’environnement fiscal réel qui est favorable à la création d’entreprise », a déclaré l’entrepreneur invité à expliquer « Comment créer et développer sa startup », dans les locaux de l’Institut de Sciences politiques, dans le cadre des portes ouvertes des startups parisiennes.

« Depuis le 1er janvier de cette année, la fiscalité des plus values est de 23%, elle est inférieure à celle de l’économie américaine », a-t-il souligné. »Si vous léguez une entreprise, la fiscalité est de 6% à 7%. Il y a peu de pays où la fiscalité soit si faible pour la cession d’une entreprise à ses enfants », a-t-il ajouté, notant toutefois qu’il n’était pas favorable au leg d’entreprise. « On est dans un pays fantastique, un mélange entre la folie latine et la rigueur anglo-saxonne. Ce n’est pas la peine de prendre l’avion. On peut faire quelques chose en entreprenant, ici, à Paris », s’est-il encore exclamé. Pour M. Niel, 10e fortune de France, l' »entrepreneuriat c’est la vraie chance de faire marcher l’ascenseur social en France », a-t-il assuré.

Xavier Niel financera une grande partie de l’incubateur pour start-up.

Un incubateur géant pour start-up va s’installer dans la capitale. Paris espère ainsi rattraper son retard sur les grandes villes du numérique en se dotant d’un incubateur géant pour start-up. Paris accueillera dès 2016 le plus grand incubateur du monde. La future locomotive de l’entrepreneuriat numérique français siègera au sein de la nouvelle Halle Freyssinet, à Paris, dans le XIIIème arrondissement. Créé en partenariat avec la Ville de Paris, ce projet co-financé par la Caisse des Dépôts et Consignations et par Xavier Niel accueillera 1000 start-ups innovantes.

Le plus grand incubateur au service du développement de l’écosystème numérique

Ce nouvel incubateur qui représente le plus grand incubateur au monde accueillera 1000 start-ups innovantes***, tous secteurs confondus. Ces start-ups bénéficieront d’un espace de travail unique, sur plus de 30 000 m2 pour émerger et transformer leurs projets innovants en véritables entreprises de rang mondial.

Ce projet inédit qui représente une 1ère mondiale a pour objectif de permettre le développement d’une nouvelle génération d’entreprises qui seront les succès de demain et dont la France a besoin pour rayonner à l’international et renforcer sa compétitivité. En favorisant les partages d’expériences et de connaissance, ce nouvel incubateur vise à encourager le développement d’un écosystème numérique. Le numérique est un véritable accélérateur de croissance et un facteur clef de la compétitivité française. Cela passe par les nouveaux talents, les créateurs et les investisseurs afin de rayonner dans le paysage numérique international.

Un site industriel rénové au service de l’économie numérique***

Ce nouvel incubateur siègera dans la Halle Freyssinet, créée en 1927 et classée à l’inventaire des Monuments Historiques depuis 2012. La réhabilitation du site a été confiée à l’architecte Jean-Michel Wilmotte. Le projet marie une ambition architecturale audacieuse tout en préservant l’histoire de ce lieu hautement symbolique, héritage du patrimoine industriel. Les travaux débuteront en juin 2014 et devraient durer deux ans.
 
Un espace unique, lieu de partage et d’innovations

Installée sur plus de 30 000 m2, ce nouvel incubateur sera un espace unique pour favoriser l’émergence des nouveaux talents : il y accueillera entre autres, des espaces dédiés comme des espaces de coworking, un fablab, un grand auditorium, des salles de réunions de trois à six personnes, des larges espaces de travail, un immense bar restaurant ouvert 24h/24, autant de lieux de rencontres, d’échange et de liberté. Jean-Michel Wilmotte a imaginé ce nouveau site autour d’une architecture de containers rappelant l’histoire ferroviaire du lieu pour favoriser l’échange, l’émulation, le partage. Unique par sa taille et sa modularité, ce nouvel incubateur participera à faire de Paris, ville numérique, la capitale la plus innovante d’Europe.

** Magazine MANAGEMENT à télécharger, édition d’octobre 2013:
https://www.epresse.fr/magazine/management/2013-09-26

*** Le plus grand incubateur au service du développement de l’écosystème numérique:
http://1000startups.fr/

Domoclick.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.