Pollutec 2016 : L’innovation environnementale prend un virage avec les drones, les objets connectés, les nanotech et les capteurs à gogo.

Partager cet article...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Tumblr

Véritable raison d’être du salon depuis sa création, l’innovation présentée à Pollutec couvre cette année l’ensemble des avancées qui caractérisent les marchés de l’environnement, des solutions technologiques présentées en avant-première aux thèmes émergents, très innovants. Pour sa 27e édition, qui se tiend du 29 novembre au 2 décembre à Lyon, Pollutec continue d’enrichir sa mise en valeur de l’innovation avec de nouvelles animations et de nouveaux espaces avec les ‘Spots inno’, entièrement dédiés à l’innovation de chacun des secteurs,‘Vitrine de l’innovation’. Le salon confirme ainsi son rôle de capitale mondiale de l’innovation environnementale. Visite express !
pollutec-v-de-linnovation-fr-_-moyenne-1030x278

De l’innovation dans tous les secteurs

A ce jour, plusieurs grandes tendances se dégagent déjà de l’offre innovation de Pollutec 2016.
D’une part, le potentiel du numérique pour augmenter l’efficacité et le rendement des produits et services pour l’environnement occupe une large place dans les débats prévus et les solutions présentées par les exposants(1). L’ensemble des secteurs est concerné qu’il s’agisse de:
– l’eau (système de pompage intelligent,
– boîtiers communicants ‘plug & play’, instruments d’analyse en ligne,
– détecteur de fuite fonctionnant sous Android), des déchets (système original de collecte avec réalité virtuelle, conteneurs intelligents), de l’air (appli mobile pour échantillonneur déporté), de l’aménagement (solution pour monitorer et analyser ses données IoT…).
En corollaire, les questions liées à la modélisation atmosphérique ou à la nanotechnologie dans les démarches smart water prennent aussi de l’ampleur.

Autres tendances qui s’affirment en 2016 :

la lutte contre la pollution liée aux déchets marins : les solutions se font de plus en plus pointues pour prévenir les rejets dans les milieux aquatiques notamment via des traitements moins impactants (ex. : filtres plantés de roseaux optimisés, tapis biosorbant piégeant les métaux lourds dans l’eau) et plus efficaces (ex. : traitement optimisé des TAR contre le risque légionnelle, outils dédiés au traitement de surfaces amiantées…).

Les stratégies de traitement et de valorisation sont toujours plus poussées. Par exemple, la palette de composés et métaux récupérés continue de s’élargir (ex. : phosphore, métaux précieux des DEEE, palladium, emballages plastiques souillés…) et leur valorisation offre une qualité encore plus élevée pour répondre aux exigences des industries. De nouvelles applications apparaissent aussi dans les solutions optiques (ex. : système de mesure détectant la viscosité des boues, tri optique des plastiques noirs…). Par ailleurs, les démarches concrètes d’autonomie énergétique dans l’industrie commencent à se développer (ex. : production optimisée de froid par récupération de chaleurs perdues…).

Trouver une innovation par mots-clés:
http://www.pollutec.com/Visiter/Innovations/Liste-des-innovations.htm
Les conférences à POLLUTEC 2016 à Lyon:
http://www.pollutec.com/Visiter/Programme-des-conferences.htm

Domoclick.com

Partager cet article...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Tumblr

One Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *