Le bon climat des fusions et acquisitions de ce début de semaine, avec notamment Alcatel qui a signé lundi 3 la plus forte hausse du CAC 40 (au lendemain de son accord de fusion avec l’américain Lucent) sera-t-il favorable à l’introduction de LEGRAND en bourse sur Eurolist ? Legrand veut en effet lever environ un milliard d’euros pour financer son développement et réduire sa dette à  l’occasion de son introduction en Bourse , annonce le fabricant d’équipements électriques.

La société, qui a été retirée de la côte en 2003, a lancé son processus d’introduction sur l’Eurolist de la Bourse de Paris à  un prix compris entre 17 et 19,75 euros par action, ce qui la valorise à  environ 5 milliards d’euros sur la base du milieu de la fourchette indicative. L’offre porte sur un nombre maximum de 57.779.097 actions, représentant environ 20% du capital et des droits de vote.Le P-DG de Legrand, Gilles Schnepp, a déclaré lors d’une conférence téléphonique que ses deux principaux actionnaires, le fonds américain KKR et Wendel Investissement Investissement, conserveront chacun environ 30% du capital à  l’issue de l’opération. WestLB, Montagu et Goldman Sachs détiendront environ 15% du capital, le grand public 20% et le management 4%, a-t-il ajouté. Gilles Schnepp a confirmé que l’endettement serait ramené à  environ 2 milliards d’euros après l’opération contre 3,5 milliards fin 2005. Il a ajouté qu’il visait un retour en catégorie d’investissement. Le P-DG a également annoncé qu’il attendait une croissance du résultat opérationnel ajusté de l’ordre de 15% en 2006 et une hausse de son free cash flow d’environ 10% par an.
L’introduction en Bourse comprendra une offre à  prix ouvert (OPO) qui débutera le 23 mars pour se clôturer le 5 avril et un placement global destiné aux investisseurs institutionnels qui devrait clôturer le 6 avril à  12h. Le prix de l’offre devrait être fixé le 6 avril et le début des négociations devrait avoir lieu le 7 avril. Le conseil d’administration de Legrand pourra décider d’augmenter le nombre d’actions émises d’au maximum 15% (clause d’extension). Une option de surallocation, représentant un maximum de 15% du nombre total d’actions offertes, a également été consentie par Lumina Parent (la holding qui contrôle Legrand) à  JP Morgan Securities, au nom et pour le compte des chefs de file et teneurs de livre associés, agissant au nom et pour le compte des établissements garants. Commentant un possible regain d’intérêt de Siemens pour Legrand, Gilles Schnepp a affirmé : ""il n’y a eu aucun contact avec nous"". ""L’opération lancée aujourd’hui est la meilleure réponse que l’on puisse donner"", a-t-il ajouté. BNP Paribas, JP Morgan, Lehman Brothers et Morgan Stanley agissent en qualité de chefs de file et teneurs de livre associés. Crédit suisse, Goldman Sachs, HSBC et Société générale agissent en qualité de co-chefs de file associés, tandis que Calyon, Lazard, Ixis et Oddo agissent en qualité de co-managers.

De Limoges à Pékin.

Gilles Schnepp déclarait notamment le 24 mars : « Nous voulons renforcer nos lignes de produits à forte croissance, comme l’automatisme résidentiel, la distribution d’énergie et la voix données images. » Legrand investit également dans les pays émergents dont la Chine où le groupe a annoncé en décembre 2005 avoir signé le rachât de 100% du capital des divisions International Electrical et Building Technology de TCL en Chine, et passe un accord stratégique avec le groupe chinois. Une opération qui lui permet de renforcer son leadership mondial en appareillage et les systèmes de câblage VDI sur un des plus grand marché mondiaux de la construction, notamment sur les chantiers des Jeux Olympiques de 2008.

Lire aussi: Le Salon Batimat marque le retour de la domotique dans le résidentiel (08/11/2005): https://www.domoclick.com/site/html/general.php?l=fr&article=115,90,311

Site officiel de LEGRAND et N° VERT: 0 800 41 42 43: http://www.legrandelectric.com

Vue sur le Forum de Capital.fr le 3 avril: “LEGRAND très belle valeur il est vrai mais que 20% du K mis sur le Marche. Ceux qui iront ne seront pas servi comme attendu”. http://www.capital.fr

Article précédent118 XYZ
Article suivantPlan national PREBAT pour les bâtiments à énergie positive
Jérome Robert
Ex concepteur-redacteur multimedia, Jerome ROBERT est co-fondateur du site Domoclick.com créé en 2000 à Albi (81000 FRANCE) sur l'innovation et la communication dans l'habitat. Il a co-écrit avec Laurent FABAS (ingénieur thermicien) le "Guide de la maison économe, la solution écologique" (Eyrolles pratique 2008) !