Concertation Nationale: Nicolas Hulot invite les Français et les Françaises à se donner les moyens inédits pour rénover leurs logements.

Partager cet article...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Tumblr

Le ministre de la Transition écologique et solidaire , Nicolas Hulot et Jacques Mazard, ministre de la cohésion des territoires vont-ils plus loin que la méthode du Grenelle de l’environnement en 2012 ? Certainement, à en juger leurs déclarations le 24 novembre à la presse et l’interview accordé aux Echos.Ce plan calibré sur 4 axes avec 12 milliards d’euros d’investissements publics sur 5 ans est du jamais vu par son ampleur et sa méthode incitative où tous les acteurs de la rénovation avec le grand-public vont pouvoir proposer leurs solutions et préoccupations.Lancé depuis le 24.11, la concertation est prévue pour durer jusqu’à fin janvier 2018. Domoclick.com vous invite à y participer largement !

Le but de cette concertation est de parvenir à construire un plan de rénovation énergétique qui permette de « donner des moyens inédits aux Français pour rénover leurs logements avec une attention particulière pour les ménages modestes », explique Nicolas Hulot.

Faut-il le rappeler ? Au niveau national, le secteur du bâtiment représente près de 45 % de la consommation d’énergie finale et 25 % des émissions de gaz à effet de serre : sa contribution à la transformation de notre modèle de développement pour la sobriété énergétique est donc impérative. Le chantier de la rénovation énergétique des bâtiments existants, dont l’efficacité énergétique est très inférieure à celle des constructions neuves, demeure largement devant nous et il importe de renouveler l’élan de tous les acteurs pour atteindre les objectifs du Plan climat annoncé en juillet 2017. C’est un chantier pour le climat, mais aussi un enjeu majeur de la transition écologique de notre économie, car il permettra un développement de l’activité dans le secteur du bâtiment par le renforcement de l’emploi local qualifié et non délocalisable. 13 actions et 4 axes d’action

Quatre axes de travail.

L’ensemble des acteurs sont invités à s’exprimer et à participer aux travaux de construction du plan déclinés en ateliers au niveau national et réunions locales. Pour atteindre le maximum de Français, une consultation en ligne sera également ouverte. Quatre axes de travail ont d’ores et déjà été fixés par le Gouvernement dans cette lutte pour la réduction de la consommation d’énergie : 


1-Hiérarchisation des objectifs à atteindre et mise en place d’un pilotage global et participatif ;


2- Renforcement des dispositifs d’incitation à la rénovation énergétique auprès des particuliers avec notamment la transformation du CITE en prime ;


3- Promotion de la rénovation des bâtiments tertiaires et publics ;


4- Développement de l’innovation et des compétences des professionnels du bâtiment ;

« Notre priorité est de protéger les plus fragiles face au froid. Il nous faut promouvoir une rénovation énergétique abordable pour tous. La rénovation est une opportunité pour la filière du bâtiment dans nos territoires et un moteur pour l’innovation », fait savoir Jacques Mézard.

4 OBJECTIFS ET 13 ACTIONS, L’intégralité du Plan_renovation_batiments en 12 pages:
http://www.cohesion-territoires.gouv.fr/IMG/pdf/plan_renovation_batiments.pdf

PARTICIPEZ A LA CONSULTATION PUBLIQUE :
http://www.consultations-publiques.developpement-durable.gouv.fr/

Les Echos du 24 novembre 2017:
https://www.lesechos.fr/industrie-services/immobilier-btp/030919724145-renovation-energetique-le-gouvernement-prevoit-dinvestir-douze-milliards-sur-cinq-ans-2132805.php

Partager cet article...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Tumblr

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *