Une des nouvelles figures de l’industrie du béton mondial c’est le PDG de Lafarge ; Bruno LAFONT. Le quotidien La Tribune vient de le sacrer « stratége de l’Année » pour avoir réalisé en deux ans ce qui tient de la stratégie financière gagnante. Coup sur coup, le rachât des actionnaires minoritaires de la filiale US, une offensive sur les pays émergents avides d’infrastructures et l’acquisition du N°1 Egyptien Orascom Cement il y a six mois. Et si c’était pour sa vision mondiale des bâtiments économes que les lecteurs lui ont décerné cette palme ? Il y a un spynx dans ce bâtisseur qui s’engage à réduire les émissions de CO2 de son groupe de 20 %. Extraits en quatre piliers !

Le groupe cimentier Lafarge annonce un bénéfice en hausse de 49% et s’attend à une nouvelle progression de ses résultats en 2008, tout en anticipant de nouvelles hausses des coûts d’énergie et de transport. Voilà qui contredit tous les cassandres sur les capacités de l’industrie française à faire face à la compétitivité mondiale.

Interrogé par La Tribune sur l’application du Grenelle de l’environnement qui est devenu une loi depuis le 30 avril et dont le volet « bâtiment » imposera des logements neufs économes en énergie dès 2012, Bruno Lafont répond : « Tout ce qui est fait pour que les bâtiments soient moins émetteurs de gaz à effet de serre est très important et tout ce qui contribue à accèlérer les progrès dans la construction durable et à diminuer l’empreinte écologique des bâtiments est positif. Mais à présent , il faut s’organiser . Ce n’est pas un seul produit qui va donner la solution, c’est un ensemble de nouveaux systèmes constructifs qui supposent une interaction entre les différents acteurs de la construction. »

Selon lui, plus de 50% des efforts en recherche du groupe sont dirigés directement ou indirectement vers la construction durable. Ce qui suppose des solutions durables avec des recommantions pour la mise en oeuvre concrètes et durables dès 2009. « Nous coprésidons une initiative lancée par le Conseil mondial des entreprises pour le développement durable et qui vise à améliorer l’efficcité énergétique des bâtiments. Pour l’instand , nous avons établi un premier rapport de constat, qui a pour but de sensibiliser le plus grand nombre partout dans le monde (…) Nous cherchons à construire des scénarios afin de comprendre quels sont les leviers sur lesquels nous pouvons jouer sur les différentes régions du monde car les problématiques diffèrents selon les climats et selon que les bâtimenst sont renouvelés régulièrement comme aux USA ou sont construits pour longtemps comme en Europe.

Au sujet du surcoût réel estimé, et souvent surestimé, pour qu’un bâtiment individuel ou collectif deviennent respectueux de l’environnement, Bruno LAFONT reste prudent et optimiste. « Les modes constructifs évoluent lentement ; Il y a de longues traditions et une chaîne assez complexe de savoir-faire et d’acteurs. N’oubliez pas que les bâtiments sont garantis pour trente ans. On prend beaucoup de précaution pour les construire et les méthdes évoluent lentement. Cela dit, je pense qu’il faut parfois modifier les concepts, réfléchir plus globalement pour arriver à concevoir des bâtiments économes en énergie. Quand l’architecte Jacques Ferrier a présenté son concept de tour Hypergreen, économe en énergie, il a fait ses calculs et a estimé que les coûts de construction ne seraient pas supérieurs à 5% à une construction de type normal. C’est probablement le cas pour d’autres types de bâtiemnts. Encore faut-il accepter d’envisager les choses de manière différente . Nous n’en sommes qu’au début »

Domoclick.com
Source: édition La Tribune du 17 avril 2008

A VISITER:
Le salon CONSTRUCTEO des rencontres européennes, consacré à la performance des bâtiments tertiaires se tiendra les 21 et 22 Mai à Paris, Porte de Versailles (HALL 5). Cette manifestation regroupe les maîtres d’ouvrage publics et privés, les grands maîtres d’œuvre, les décideurs et responsables opérationnels des entreprises de la construction ; et une offre globale de produits et services dédiés au bâtiment tertiaire. En partenariat avec le Centre Scientifique et Technique du Bâtiment (CSTB), le groupe de presse Le Moniteur apporte la première réponse concrète entièrement dédiée à la performance des bâtiments tertiaires qui s’inscrit dans une démarche globale de construction durable.

Site Constructeo : http://salons.groupemoniteur.fr/constructeo

> La remise des Trophées CONSTRUCTEO 2008 aura lieu le mercredi 21 mai à 17h30 sur le salon, en salle de conférence n°1 et en présence des membres du jury.

Lafarge au salon Constructeo (Stand : 5 – C 08)
Gros oeuvre / enveloppe du bâtiment, structure, isolation
Second oeuvre et finitions.
Domaine d’intervention : Production de matériaux de construction (béton, ciment, granulats, plâtre et isolant)
CA 2006: Monde 17 mds € dont Europe occidentale 35% et Amérique du Nord 30%
Place marché mondial: Ciment : N°1 Granulats & Bétons : N°2 Plâtre : N° 3
Produits/Services présentés :
Bétons: autoplaçant Agilia, rapide Chronolia, pour dalle sans joint Extensia, décoratifs Artévia
Ductal: béton ultra haute performance pour structure et parements
Sensium Mortier & Béton: ciments sans poussière
PLAtec: plaque de plâtre préfabriquée sur mesure
Doublage thermique et acoustique Prégymax32 pour réhabilitation et bâtiment neuf
Isolants thermiques certifiées: Unimat Sol ultra & Plancher Coffraplume
Traitement ponts thermiques: UNIMAT RT max & RUPTAL
FDES selon norme NFP 01010

Site Web : www.lafarge.fr , www.creargos.com

Le salon CONSTRUCTEO des rencontres européennes, consacré à la performance des bâtiments tertiaires se tiendra les 21 et 22 Mai à Paris, Porte de Versailles (HALL 5).

Article précédentLe diagnostic électrique devient obligatoire à partir du 1er janvier 2009
Article suivantDomovea
Jérome Robert
Ex concepteur-redacteur multimedia, Jerome ROBERT est co-fondateur du site Domoclick.com créé en 2000 à Albi (81000 FRANCE) sur l'innovation et la communication dans l'habitat. Il a co-écrit avec Laurent FABAS (ingénieur thermicien) le "Guide de la maison économe, la solution écologique" (Eyrolles pratique 2008) !