Après avoir annoncé ​7 milliards d’euros de crédits disponibles en 2013 pour financer 100 000 projets, le réseau des Banques Populaires (groupe BPCE) va lancer un prêt à taux réduit à destination des PME innovantes. Ce prêt garanti à 50% par le Fonds européen d’investissement (FEI), filiale de la Banque européenne d’investissement, a été présenté lundi 24 juin. Cette déclaration fait écho à l’annonce ce week-end de l’initiative du trio français Marc Simoncini (site de rencontres Meetic), Jacques-Antoine Granjon (Ventes Privées.com) et Xavier Niel (Free) pour financer 101 projets d’entreprises, à hauteur de 25000 euros chacun, conçus par des jeunes de moins de 25 ans. Autres cibles, autres fonds mais une volonté partagé d’ouvrir les portes du financement de l’innovation qui en a bien besoin !

La Banque Populaire prévoit d’engager dans un premier temps une enveloppe de 250 millions d’euros d’ici fin 2015 pour ce produit pilote, qui sera commercialisé en septembre.
« Nous sommes partis du postulat que l’innovation est une source reconnue de richesse, de croissance pour les entreprises et donc d’emploi », a indiqué à l’AFP Michel Roux, directeur du développement de Banque Populaire. Ce prêt s’adressera aux entreprises de moins de 500 salariés, et permettra de financer les immobilisations corporelles (machines, laboratoires) et incorporelles (brevets) ainsi que les besoins en fonds de roulement des entreprises.

Les montants consentis varieront de 25.000 à 7 millions d’euros, pour un remboursement allant de 2 à 7 ans. « Le taux de ce prêt sera réduit et la caution personnelle du dirigeant limitée à 50% grâce à la contre-garantie partielle du FEI », a précisé M. Roux. « Nous avons réfléchi avec le FEI et on s’est dit que pour financer l’innovation, le crédit bancaire devait être lui-même innovant. Banque Populaire va être la première banque en France à sortir ce produit qu’on a nommé Innov&Plus Banque Populaire », indique M. Roux. Ce prêt s’inscrit dans le nouvel instrument de garantie du FEI dédié aux PME et aux entreprises innovantes, le programme RSI (Risk Sharing Instrument). Le partenariat entre BPCE et la BEI a été signé lundi par François Pérol, président de BPCE et Richard Pelly, directeur général du FEI, dans le cadre des Assises européennes du financement des PME. « C’est le premier accord de ce type en France et c’est le douzième en Europe », a indiqué M. Pelly.

Le FEI a également doublé la garantie accordée au réseau Socama (Sociétés de caution mutuelle artisanales), qui apporte sa caution aux très petites entreprises (TPE) sur des prêts commercialisés par Banque Populaire. Ce seront 1,8 milliard d’euros de crédits qui seront désormais garantis par le FEI. »Cela va nous permettre d’augmenter la quotité de ces prêts » qui sont dispensés de la caution personnelle de l’emprunteur, a expliqué M. Pérol.
Plus de 63% de la dette des entreprises non financière prend la forme de crédits bancaires, une proportion qui atteint 95% pour les PME, selon Delphine d’Amarzit, chef du service de financement de l’économie à la direction générale du Trésor, qui s’exprimait lors de ces Assises.Selon Mme d’Amarzit, les PME devraient rester très largement dépendante du financement bancaire.

http://www.banquepopulaire.fr/Institutionnel/Actualites/Videos/Pages/banque-populaire-s-engage-pour-2013.aspx?vary=0-0-0&mckv=&pcrid=29714641658&kword=banque+populaire

Domoclick.com avec l’ AFP

Article précédentInterview Les Echos: Fleur Pellerin veut construire à Paris une tour Eiffel du numérique.
Article suivantRénovation énergétique: le Gouvernement annonce que les aides publiques dépendront de la qualité des travaux par les artisans reconnus RGE.
Jérome Robert
Ex concepteur-redacteur multimedia, Jerome ROBERT est co-fondateur du site Domoclick.com créé en 2000 à Albi (81000 FRANCE) sur l'innovation et la communication dans l'habitat. Il a co-écrit avec Laurent FABAS (ingénieur thermicien) le "Guide de la maison économe, la solution écologique" (Eyrolles pratique 2008) !