De nombreuses solutions se sont développés pour contrôler les fonctions de confort de votre maison, à la fois centralisée et automatisée : confort, maîtrise de la consommation d’énergie, sécurité, etc. Cette fois, le 10 avril à l’occasion d’une présentation officielle Thomson a dévoilé sa box domotique, commercialisé dès le mois de mai à un prix très attractif étant donné ses capacités très évolutive. Présentation avec les commentaires d’un spécialiste , Cédric**, le créateur du blog maison-et-domotique.com/,très avisé sur ce sujet techno  » « Avidsen (fournitures domotique) frappe ici très fort. Il y a certes quelques point négatifs mais surtout des points positifs: gros catalogue d’accessoires, une technologie avec retour d’état, et l’utilisation d’une box qui a fait ses preuves, avec de grosses possibilités tant logicielles que matérielles, et une multitude de guides déjà existant sur le web, créés pour la Zipabox, qui pourront tout aussi bien s’appliquer à la ThomBox, comme notre dernier guide sur la géolocalisation ».

Le wifi a totalement libéré l'interconnexion des commandes de la maison

La solution centralisée pilotable par tél , PC/Mac ou tablettes

La domotique désigne l’ensemble des techniques de l’information et des télécommunications qui permettent de centraliser le contrôle des paramètres d’un logement. La nouvelle box de Thomson s’inscrit dans ce cadre. Elle peut être pilotée depuis un ordinateur, un smartphone ou une tablette. Sa spécificité par rapport aux autres dispositifs existants est de pouvoir connecter tous les accessoires déjà existants d’un logement moyennant des modules d’extension.

Concrètement, certaines actions de la vie quotidienne peuvent être anticipées dans l’optique de faciliter votre mode de vie. Il est notamment possible de prérégler la température optimale d’une chambre au réveil ou de mettre en marche une cafetière automatiquement à une heure donnée ou via un détecteur de présence. En quittant votre domicile, toutes les lumières peuvent être automatiquement éteintes, les volets fermés et votre alarme branchée.

La box est connectée à Internet et placée directement sur le tableau électrique de la maison. Une batterie de secours lui permet de disposer d’une autonomie de 24h en cas de coupure de courant. Il est prévu de commercialiser la « ThomBox » à partir de mai 2013 au prix de 299 €. Un pack sécurité disposant notamment d’un détecteur à infrarouge sera également commercialisé.

Vers une meilleure maîtrise de sa consommation ?

Outre un confort de vie renforcé, les dispositifs de domotique visent à optimiser toutes les consommations d’un logement et in fine à en réduire les gaspillages et le coût total. D’autres appareils autonomes contribuent à optimiser cette consommation d’énergie. La PME française Avidsen, qui participe au développement de la box de Thomson, en a d’ores et déjà développé plusieurs. Un indicateur de consommation d’électricité permet notamment de voir en temps réel la consommation électrique du foyer et son coût après avoir clipsé un capteur sur le câble reliant le compteur à la boîte à fusibles (un moyen alternatif aux compteurs Linky ?).

Également commercialisées, des prises « coupe-veille » permettent d’arrêter toute alimentation électrique lorsqu’un appareil est éteint afin d’éviter les consommations inutiles. Selon l’Ademe, un gisement d’économie important concerne cette consommation de veille de nos équipements. Celle-ci aurait augmenté de 30% au cours des dix dernières années pour atteindre 300 kWh à 500 kWh par logement par an, soit presque 10% de la consommation globale moyenne d’un foyer français.

L'interface de la ThomBox sur smartphones: Tout y est !

Détails sur les fonctions de la Thombox par Cédric Locqueneux**

Pour en revenir à la box, coeur du système, tout ce qui fait la force de la Zipabox a été repris. Mais détaillons un peu pour ceux qui ne la connaissent pas. La box choisie est la plus petite du marché: elle peut être posée sur un meuble, accrochée au mur, ou même placée dans son tableau électrique grâce à ses accroches pour rail din. Une alimentation électrique, un cable ethernet pour la relier à votre box ADSL, et le tour est joué. Notons la première force de cette box: ses possibilités d’extension matérielles.

Il est en effet possible d’y ajouter des modules d’extension qui viennent se clipser sur la box. L’une des plus intéressantes est sans doute le module backup, qui lui apporte une autonomie de 24h en cas de coupure de courant, et même la possibilité d’y brancher une clé Usb 3G pour s’y connecter même en cas de coupure internet. D’autres extensions sont également évoquées: Z-Wave, KNX, ZigBee, EnOcean… Bref, malgré son protocole propriétaire au départ, cette box peut tout à fait évoluer dans l’avenir, selon les protocoles qui pourraient s’imposer.

Une fois passé l’installation de la box, tout se fait via une interface Web: nous avons encore là une solution dans le « cloud ». Mais deux choses: d’une part, malgré ce passage par des serveurs extérieurs, les temps de réponse sont très très rapides. On appuie, ça réagit. D’autre part, la box reste le coeur du système: en cas de coupure internet, il ne sera plus possible d’accéder à l’interface web, mais les scénarios, la sécurité, etc… continuerons de fonctionner normalement.(…)

Le dernier argument de cette solution est son cout, puisque les périphériques Avidsen sont très abordables (comptez par exemple une quinzaine d’euros pour une prise télécommandée, alors qu’il faut compter une cinquantaine en Z-Wave par exemple). Cette solution sera disponible dès le mois de mai en grandes surfaces de bricolage et boutiques spécialisées (Boulanger ou Bricomarché ont par exemple été mentionnés). La box coutera seule 299€ (donc moins chère que ce qui avait été annoncé l’année dernière), et divers packs seront déclinés (par exemple sécurité comprenant ThomBox + détecteur à infra rouge à technologie passive + contact magnétique + télécommande + sirène intérieure + module télécommandé + micro-module télécommandé à 499€, etc… Une marque connue, une distribution dans de grandes enseignes connues du grand public, un prix abordable, une utilisation simple, et des fonctions qui sont loin d’être simplistes. Un futur succès domotique ?  »

Domoclick.com avec Maison et domotique,
le blog de Cedric Locqueneux:

maison-et-domotique.com
** Sources:http://maison-et-domotique.com/blog/2013/04/10/la-maison-connectee-de-thomson-debarque-le-mois-prochain/

http://www.connaissancedesenergies.org/

Article précédentLes Rencontres de la précarité énergétique amplifient le débat national sur la Transition énergétique.
Article suivantBonus/malus sur l’énergie: Rejeté mais non-invalidé, le principe reste à retoquer..
Jérome Robert
Ex concepteur-redacteur multimedia, Jerome ROBERT est co-fondateur du site Domoclick.com créé en 2000 à Albi (81000 FRANCE) sur l'innovation et la communication dans l'habitat. Il a co-écrit avec Laurent FABAS (ingénieur thermicien) le "Guide de la maison économe, la solution écologique" (Eyrolles pratique 2008) !