Avec l’arrivée de la fraîcheur et la mise en route du chauffage, voici quelques conseils prioritaires pour éviter l’intoxication au monoxyde de carbone. Il s’agit d’un gaz toxique, incolore et inodore, donc très pervert, qui provoque chaque année des centaines d’hospitalisations. Plus de 200 personnes intoxiquées rien qu’en Midi-Pyrénées en 2010 ( 8 départements) nous signale le site Gaillacinfo* qui a rédigé ces précautions de prévention. Hautement recommandables!

Selon les données du système de surveillance mis en place par l’Institut de veille sanitaire, 85 intoxications par le monoxyde de carbone impliquant 245 personnes dont 70 ont été admises en hospitalisation sont survenues en Midi-Pyrénées en 2010. Le monoxyde de carbone a aussi provoqué le décès de quatre personnes. La majorité de ces intoxications se sont produites de manière accidentelle dans l’habitat (80%), 8% en milieu professionnel et 6% dans des établissements recevant du public.

L’installation la plus souvent à l’origine des intoxications accidentelles domestiques est la chaudière ou son système d’évacuation (46%) et les chauffe-eau (11%). Les appareils les plus fréquents dans une intoxication sont les chauffages mobiles d’appoint (17%), les braseros, barbecues ou cuisinières (14%). Les facteurs favorisant l’intoxication sont, dans 58% des cas un défaut d’aération (conduit de cheminée mal entretenu, entrées et sorties d’air obstruées…), dans un tiers des cas un défaut de l’appareil, et une fois sur 10, une utilisation inadaptée de l’appareil.….alors que quelques mesures suffiraient à éviter l’intoxication

Les recommandations sont simples :

-avant l’hiver, faire intervenir un professionnel qualifié pour contrôler les installations de chauffage (appareil et conduits d’évacuation),
-veiller à une bonne ventilation du logement
-utiliser de façon appropriée les appareils à combustion :
-ne pas faire fonctionner les chauffages d’appoint en continu
-ne pas utiliser pour se chauffer des appareils non prévus pour cet usage : barbecues, braseros, cuisinière…
-ne jamais placer les groupes électrogènes dans un lieu fermé mais impérativement à l’extérieur des bâtiments.

Le monoxyde de carbone est imperceptible car il est inodore, incolore et non irritant ; maux de têtes, nausées, fatigue sont des signes d’alerte. Pour plus d’un tiers des personnes intoxiquées en Midi-Pyrénées les signes cliniques étaient des maux de tête et pour une personne sur 5 des nausées. L’action du monoxyde de carbone peut être rapide et entraîner en quelques minutes le coma voire le décès.

En cas de soupçon d’intoxication, appeler les secours,

112, numéro unique d’urgence européen ; 18 : sapeurs pompiers ; 15 : SAMU

Ouvrir rapidement les portes et les fenêtres, arrêter les appareils à combustion et évacuer les locaux.Les intoxications au monoxyde de carbone concernent tout le monde, les bons gestes de prévention aussi.

*Source: Patrice le Dimanche pour Gaillacinfo
http://www.gaillacinfo.fr

Domoclick.com

le premier site d’information numérique sur Gaillac et le Gaillacois, la région viticole du Tarn (81). Gaillac Info a pour objectif de vous livrer une information pratique et utile sur les évènements qui font votre quotidien.

Gaillac Info est un espace d’expressions et d’échanges, un lieu de débats. Peu à peu, des outils vous permettront de donner votre avis et d’apporter votre propre information. Vous pouvez dès maintenant commenter la plupart des articles. Gaillac Info devra trouver un modèle économique fiable.

Les acteurs économiques et institutionnels pourront s’appuyer sur l’audience de Gaillac Info pour communiquer. Gaillac Info est un lieu d’expérimentation pour traiter l’information locale avec les outils du web disponibles.

Gaillac Info est un projet évolutif et sûrement imparfait. Nous sommes à votre écoute pour améliorer ce site et faire de Gaillac Info le média numérique de tous les Gaillacois.“ Seul le premier pas est involontaire ” F. Pessoa

Gaillac Info :
Directeur de la Publication : Patrice GAUSSERAND
Webmaster : sarl PGCOM
Tél. : 06.11.50.66.38
E-mail : [email protected]

Article précédentAssurance MRH: Les tarifs multirisque habitation grimpent à tous les étages en 2012
Article suivantAutonomie d’énergie: Soitec lance la première station solaire de 3m2 pour 5000€
Jérome Robert
Ex concepteur-redacteur multimedia, Jerome ROBERT est co-fondateur du site Domoclick.com créé en 2000 à Albi (81000 FRANCE) sur l'innovation et la communication dans l'habitat. Il a co-écrit avec Laurent FABAS (ingénieur thermicien) le "Guide de la maison économe, la solution écologique" (Eyrolles pratique 2008) !