Exclusif 3/3: Cédric Locqueneux, les installateurs ont Le vrai rôle pour avoir une vision globale d’un projet de maison connectée.

Partager cet article...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Tumblr

Auteur du « Guide de la maison et des objets connectés », Cédric Locqueneux, a exposé l’intérêt d’une maison connectée dans la première partie de l’interview* qu’il a accordé à Domoclick.com. Dans cette 3ème partie, il parle simplement de la voiture connectée, du métier d’installateurs, son rôle avec les marques, fournisseurs d’innovations à la base des solutions. Soucieux d’efficacité et en prise-directe avec son public, Cédric Locqueneux est le fondateur du blog Maison et Domotique, l’un des administrateurs de la FFD***, domotiques. Il est également community manager de la boutique en ligne Domadoo.

Close-up portrait of a female student holding book in front of her face in the library
Close-up portrait of a female student holding book in front of her face in the library

Croyez-vous à la maison connectée de sa voiture ? Jusqu’où ?

– Cédric Locqueneux : La maison connectée, reliée à sa voiture ? Oui, tout à fait, et c’est déjà quelque chose de réalisable. Prenez par exemple le petit boitier Xee, qui se branche sur la prise ODB2 de votre voiture (prise diagnostic utilisée par votre garagiste) et qui permet ainsi de savoir à tout instant où elle se trouve, sa vitesse, l’état de son réservoir, la fermeture des portes, des phares, etc… Un plugin existe déjà sur les box eedomus et Jeedom: avec ces informations, la box domotique peut par exemple baisser le chauffage quand elle détecte que vous êtes parti, activer l’alarme pour vous, couper tous les appareils inutiles. Quand elle détecte que vous êtes sur le chemin du retour, elle peut ouvrir automatiquement le portail afin de rentrer directement la voiture au garage, sans avoir besoin d’attendre devant la maison que celui ci s’ouvre, et pourquoi pas allumer la lumière dehors s’il fait nuit. On peut même imaginer une notification vocale le matin avant de partir travailler, vous rappelant qu’il faut penser à prendre de l’essence, et donc partir un peu plus tôt, surtout étant donné l’état de la circulation calculé par Waze (il y a aussi un plugin pour ca 😉

-Parmi les postes énergivores de la maison répertorié par l’Ademe, les veilles de tous les appareils branchés représentent près de 11% de la facture du foyer: La prise Parce** est-elle repertorié ? 

-CL : La prise « Parce » est une parmi des dizaines de modèles, le petit plus étant sa compatibilité Homekit. Les économies d’énergie viendront surtout de la facon dont Homekit gère ensuite cet écosystème, par exemple en éteignant automatiquement les prises Parce quand l’iPhone n’est plus dans le périmètre. Après il faut rapprocher le prix de ces équipements aux économies réalisées, la consommation des veilles n’étant pas si important comparé au reste. Une fois le chauffage correctement géré, puis les appareils les plus gourmands, alors oui, on pourra se poser la question pour ces petits équipements en veille. Comme je le donne en exemple dans le livre, un appareil qui consommerait 2W en veille (ce qui est déjà beaucoup, ma TV n’en consommant que 0,1), et qui resterait ainsi toute l’année, représente un cout de moins de 3€ sur l’année. Il faut rentabiliser la prise à 50€ qu’on utilisera pour couper sa veille…

Il semble que vous ne citez pas Delta Dore dans votre Guide: Est-ce pour ne pas faire de l’ombre à Somfy ?

– CL : Pas du tout, Somfy m’a laissé toute latitude quant au contenu du livre. Mais j’ai préviligié les produits que j’ai pu tester moi même, dont je peux parler en toute connaissance de cause. Jusqu’à très récemment, Delta Dore avait une politique tournée vers les professionnels et les installateurs, donc pas accessible directement au grand public, contrairement à Somfy qu’on peut trouver dans la plupart des GSB. De ce fait je n’ai jamais pu tester correctement la solution de Delta Dore. Mais ceci est en train de changer, puisque la société m’a contacté suite à la sortie du livre pour me prêter tout le matériel nécessaire à mes tests. Le fabricant breton a en effet décidé de s’ouvrir au grand public, pour preuve son spot TV diffusé mi-2016.

– Quelle est le business modèle le plus prometteur : la recherche d’un bon installateur/domoticien , la vente de produits en ligne ou une autre offre ?

-CL : Aujourd’hui, les gens sont de plus en plus familiers avec la technologie, et de plus en plus sont bricoleurs. Entre les produits faciles à installer qu’il suffit de visser à la place d’une ampoule, et l’interrupteur électrique qui reste toutefois assez simple à faire pour un bricoleur occasionnel, il y a un vrai marché pour ce qu’on appelle le DIY. La vente de produits en ligne, et demain en boutique, me semble donc prometteur. Pour autant, les installateurs ont un vrai rôle pour avoir une vision globale d’un projet, surtout quand on fait construire par exemple, ou pour un domaine particulier, par exemple pour des logements dédiés aux personnes dépendantes, des quartiers de ce type étant en train de se développer. Pour moi les deux modèles ont leur raison d’être: les installateurs pour des secteurs particuliers, ou des personnes plus aisées qui veulent faire faire (car le cout de l’installateur vient bien sûr gonfler l’addition), et les boutiques pour le « grand public » qui veulent profiter des mêmes choses, mais à moindre cout. Ca revient à comparer ceux qui vont voir le maçon du coin et ceux qui vont chercher le matériel eux même au magasin de bricolage.

Propos recueillis par J.Robert pour Domoclick.com

Maison-et-domotique :
http://www.domoclick.com/minimiser-l-energie/exclusif-thibaut-watrigant-22-le-marche-des-objets-connectes-b2b-va-se-developper-rapidement-et-a-tres-grande-echelle/

EXCLUSIF: Interview de Thibaut Watrigant (1/2)« « L’internet des objets changera nos habitudes de vie et de travail d’ici 2025 ».

* Début de l’interview 1/3: Cédric Locqueneux, auteur du « Guide de la maison et des objets connectés », parle concrètement des solutions de pilotage de la maison au maintien à domicile.

http://www.domoclick.com/securiser-l-autonomie/exclusif-13-cedric-locqueneux-auteur-du-guide-de-la-maison-et-des-objets-connectes-parle-concretement-des-solutions-de-pilotage-de-la-maison-au-maintien-a-domicile/

** Produit Parce:
http://www.parce.de/?page_id=1434&lang=en

*** Fédération Française de la Domotique :
C.L est chargé de l’annuaire des installateurs et du comparatif des solutions.
L’objectif majeur de la Fédération Française de Domotique est d’accélérer le développement de la domotique en France. La FFD est une structure à but non lucratif qui s’adresse à tous les acteurs impliqués dans ce secteur quelle que soit leur filière d’origine : électricité, énergie, automatismes, sécurité, électro-ménager, audiovisuel, télécom, autonomie.
http://www.ffdomotique.org/

* Début de l’interview 1/3 de Cédric Locqueneux,http://www.domoclick.com/minimiser-l-energie/exclusif-23-cedric-locqueneux-a-moins-de-170e-la-petite-box-domotique-jeedom-mini-ou-la-box-veraedge-font-tres-bien-laffaire/#comment-974150

Partager cet article...Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on Google+Pin on PinterestShare on LinkedInShare on Tumblr

3 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *